Ile Verte

Présentation

Distante de seulement 420m du rivage, l’île Verte est la seule île boisée des Bouches du Rhône.
Autrefois, l’Ile Verte était le paradis des lapins. De nos jours, ils ont été remplacés par les « gabians » qui y nichent pratiquement toute l’année. Les pins d’Alep dominent, ce qui donne à l’île son aspect émeraude. D’autres essences typiques, comme le myrte et l’oléastre, les asphodèles ou encore le thym côtoient les champignons, en quantité les lendemains de pluie.

D’une surface de 12 hectares, l’île culmine à 49 mètres au Fort Saint-Pierre. Dans ses plus grandes dimensions, elle atteint une longueur de 430 m et une largeur de 260 mètres. Deux navettes régulières en saison, permettent de se rendre à l’Ile Verte. Depuis l’Ile Verte, on appréciera la vue sur la baie de La Ciotat.

Un peu d'histoire

Jusqu’au début du XIXème siècle, c’est l’activité agricole qui règne sur cette île.

Durant la première guerre mondiale, entre 1914 et 1918, les artilleurs y prennent position. C’est à cette époque que sont érigées deux tourelles de tir, construites sur les hauteurs. Quatre canons sont débarqués à la Calanque de Saint Pierre. Mais c’est surtout la dernière guerre mondiale qui laisse des traces indélébiles. La situation de l’île, en fait un point stratégique en Méditerranée. Ainsi, en 1943, les allemands font de l’île Verte un véritable camp retranché. Ils édifient des blockhaus reliés entre eux par un réseau de galeries souterraines. De nos jours, les restes des blockhaus sont toujours là. Témoin de la guerre, la pinède est émaillée de cratères creusés par les obus.

Renseignements

Entre avril et octobre, la navette Aquilade vous mène jusqu’à l’Ile Verte.

Navette Aquilade
Quai du général de Gaulle
Téléphone : 06 63 59 16 35
www.laciotat-ileverte.com